Wonder Women Of the World

Wonder Women Of the World

11 mars 2020 Non Par maxime.mace.1998

Ah…. La maroquinerie…. S’il y a bien un secteur qui va avoir du mal à se conformer à une transition plus verte et plus responsable, c’est bien celui du cuir.
Comment pouvons-nous concilier les engagements envers les animaux et continuer à créer des sacs, vêtements et chaussures avec leurs peaux.

Et bien, après des recherches sur le sujet, il semblerait que cela soit possible. Chez Wonder Women Of the World, les filles ont réussit avec une bonne dose de détermination, il faut l’avouer à retirer une grande partie de leur empreinte sur l’environnement. Concernant la matière première, elles se sont orientées vers une alternative plutôt méconnue, le pinatex. C’est en réalité un textile, à base de fibre d’ananas et qui ressemble étrangement à du cuir. Cela à le mérite de remplacer la peau mutilée des petites et grosses bêtes.

Chez les WWOW, c’est 100 % vegan du coup.

Leur initiative ne s’arrête pas là. Si vous avez déjà confectionnée des petits projets nécessitant des coupes, vous n’êtes pas sans savoir la masse de matière première perdu que cela génère. Encore une fois Wonder Women Of the World a réussi un coup de maître. Elle revalorise ces chutes en confectionnant des bijoux. De l’upcycling à l’état pur.

En plus, nous aimons beaucoup chez c-ecolo leur engagement social envers les femmes en réinsertions. Nous vous laissons voir leur blog.
En tout cas, si vous cherchez une alternative biovegan, éthique au sac à mains de célèbre marque de luxe, pensez à WOWW.

 

25 % des commissions financent des projets et associations écologiques. 

 

Catégorie :

Informations complémentaires

Catégories

Bijoux, Mode / vêtements